machuetpichu.overblog.com

Jeunesse envole-toi.

Valparaiso, musée à ciel ouvert.

D’abord un petit coucou à la demoiselle dont je ne me souviens plus du nom, ni du nom de la boutique où elle travaillait ni du nom de la rue où se trouvait cette boutique. On t’aurait bien invitée chez nous en rentrant. Pauline est bien contente de ses bijoux.

Valparaiso et ses collines. Beaucoup de maisons sont en tôles colorées et beaucoup de murs sont tagués. On peut accéder à certains quartiers en prenant de vieux ascenseurs à crémaillères. Une ville "roots" comme on les aime. Une ville aimée des français qui viennent même pas mal s’y installer.

Un paradis pour la photo et pour les artistes.

Bizarrement on aura passé nos soirées à discuter avec des suisses et un autre français bien sympa (normal pour un mec du sud ouest). Incroyables discussions parfois surréalistes sur nos pays respectifs, nos traditions, notre politique, nos différences.

Énormes fous rires et un passage par la Suisse obligatoire.

Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.
Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.
Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.Valparaiso, musée à ciel ouvert.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article